Détecteur de chaleur corporelle, drones… La Chine recourt massivement aux technologies pour contenir le coronavirus

Drones patrouilleurs équipés de mégaphones ou de caméras thermiques, bracelets connectés, la Chine utilise à une échelle inédite plusieurs technologies de pointe.

Les autorités chinoises veulent enrayer le coronavirus par tous les moyens. Y compris technologiques. Alors que l’épidémie continue de progresser, avec au moins 60 millions de personnes placées en quarantaine dans de nombreuses villes chinoises, le gouvernement a mis en place une surveillance de grande ampleur des populations, pour endiguer la contagion et limiter les rassemblements publics.

L’intelligence artificielle est l’un des outils privilégié pour contrôler les flux d’individus. Des capteurs et scanners corporels ont été installés en nombre dans les métros et gares routières des grandes villes. Selon le South China Morning Post, l’un des géants de la Tech chinoise, Baidu, aurait créé un outil innovant pour détecter les individus à risque. L’entreprise explique avoir conçu un système utilisant l’IA pour diriger des capteurs infrarouges sur le front des passagers en mouvement. Invisible à l’œil nu, ce faisceau détecterait la chaleur corporelle des usagers et rapporterait toute anomalie aux autorités. L’objectif est d’identifier les comportements suspects afin d’empêcher à terme les individus potentiellement infectés de se déplacer. Notamment vers la capitale chinoise.

Les autorités ont par ailleurs réquisitionné des drones pour assurer le suivi médical des individus confinés en région. Équiper de caméras thermiques, ils permettent de contrôler la température des individus de chaque habitation en évitant les contacts humains directs. Les habitants appelés se placent sur leur balcon afin que soit mesurée leur chaleur corporelle par les thermocapteurs des drones.
Vidéo ici : https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/detecteur-de-chaleur-corporelle-drones-la-chine-recourt-massivement-aux-technologies-pour-contenir-le-coronavirus-20200207

ut tristique mi, Aenean et, elit. ultricies quis, Aliquam